Manifestation régionale pour une Bretagne ouverte et solidaire

Contre les idées de l’extrême-droite !

Le 14 novembre dernier, au lendemain des attentats meurtriers de Paris, l’extrême-droite la plus radicale a manifesté à Pontivy contre l’accueil des réfugié.e.s.

Les slogans haineux ont vite dérivé de « Dehors les immigré.e.s » à « À mort les immigré.e.s ». Des personnes ont été passées à tabac, menacées et poursuivies jusque dans les commerces, pour avoir réagi par des slogans de solidarité ou simplement à cause de leur couleur de peau… Le cortège s’est déplacé jusqu’au Centre d’accueil des demandeurs d’asile. Que serait-il arrivé si celui-ci n’avait pas été vide ?

Le principal instigateur de ces exactions est le parti « Adsav », qui s’affirme nationaliste breton. Mais cet aspect « breton » n’est qu’une coloration de leur idéologie, dont le fondement est avant tout xénophobe.

Cette peur de l’étranger s’insinue bien au-delà de petits groupes radicaux , avec le développement du FN et une grande part du spectre politique qui en reprend les idées. Et les violences qui en découlent sont bien réelles, comme le montre par exemple l’incendie volontaire d’une salle de prière musulmane à Loudéac dans la nuit du 28 au 29 novembre.

Le samedi suivant les violences à Pontivy, 120 personnes se sont réunies au Palais des Congrès pour réfléchir à une réponse à de tels actes, afin qu’ils ne se reproduisent plus. Un soutien aux victimes s’est organisé et des questions ont été posées concernant l’attitude des autorités. Il a de plus été décidé qu’un événement festif et pacifique était la réponse la plus adaptée face au déferlement de la haine, pour rappeler que :

  • Les extrémistes religieux qui ont perpétré les attentats de Paris auront gagné s’ils sont la cause d’un repli sur soi identitaire. Ils perdront si nous montrons notre solidarité avec tous/toutes celles et ceux qui souffrent de cette violence aveugle, d’où qu’ils/elles viennent.
  • Si la peur nous plonge dans une spirale sécuritaire, il n’y aura plus de libertés à défendre contre les fascismes religieux ou identitaires.
  • La culture bretonne n’a rien à voir avec les fascistes. Les breton.ne.s ont été pour beaucoup des réfugié.e.s économiques en France, en Amérique ou ailleurs. Les artistes qui font vivre la culture bretonne l’enrichissent en la métissant.

Manifestation pour une Bretagne ouverte et solidaire

Pontivy – 19 décembre 14h – La Plaine (Square Lenglier)

A l’horreur, opposons la force de la République

Marche charlie

La France vient d’être de nouveau victime d’attaques terroristes abominables. Ce matin comme tout le pays nous sommes en deuil. Nous pensons à toutes les victimes de ces lâches et sommes solidaires de leurs proches. Nous saluons les forces de police et d’armée, les pompiers, les services de secours et de santé qui agissent depuis hier soir sans relâche et la solidarité très forte qui s’est spontanément manifestée.

Viendra le temps des analyses et des solutions à proposer. Ce jour, par respect pour les victimes et nos concitoyens, ce n’est pas le moment d’en dire plus.

Comme en janvier dernier, réaffirmons à ces misérables fascistes que la France ne leur fera le cadeau ni de céder à la peur ni de renier ses principes.

Ils s’attaquent à la République, opposons-leur la Liberté, l’Egalité et la Fraternité…

Eric Coquerel et Danielle Simonnet, coordinateurs politiques du Parti de Gauche

La Fabrique coopérative : samedi 7 novembre 2015

fdgBZH-Header

14h-20h à Rennes au Triangle

Le Front de gauche met en débat son projet pour les élections régionales.
Depuis l’appel de Baud en juillet, nous avons rencontré des citoyen(ne)s engagé(e)s et débattu avec eux des orientations qu’ils souhaitent porter. Le 7 novembre, nous voulons continuer à construire ensemble et vous invitons à participer à ce patient travail de co-élaboration. Partenaires plutôt que représentants, les élus du Front de gauche poursuivront cette démarche au-delà des élections.

6 ateliers, une assemblée :

14h-15h30
1. Pour décider ensemble, démocratie et égalité des droits tout de suite !
2. Pour travailler toutes et tous, et mieux, solidarité et coopération à tous les étages !
3. Pour s’émanciper, priorité à l’éducation, la formation et la culture !

15h45-18h30
1. Pour aménager les territoires de manière équilibrée, des services publics partout !
2. Pour relever les défis écologiques et sociaux, avec les paysans et les pêcheurs, changer de modèle !
3. La campagne électorale, vous la voulez comment ? Plan-plan ou pêchue ? Classique ou originale ?
Cet atelier est le vôtre, c’est la boite à idée pour des initiatives qui marqueront la campagne du FDG.

18h45
Prise de parole des candidat(e)s et des soutiens à la liste « Pour une Bretagne sociale et écologique : l’Humain d’abord ! »

Baud: et après ?

baudCommuniqué d’Ensemble suite à la réunion de Baud

« Mais comment et qui organise, cela est resté trop flou ? »

Ce passage du texte d’Ensemble met bien en évidence le fait que ce sont les organisations politiques qui ont l’habitude et l’expérience des campagnes politiques, d’autant plus qu’elles jouissent d’une réglementation qui leur est favorable : droit électoral et procédures de financement n’ont pas de secret pour elles. De même, elles sont rompues aux processus de prises de décision, au prix, parfois, d’une petite manipulation d’assemblée par ci par là.

C’est ce déséquilibre des savoir-faire et des habiletés qui fait que, quand on mélange, dans une assemblée, de vieux routiers des partis avec des citoyens armés de leur bonne volonté, ce sont souvent les « pros » qui finissent par noyauter, puis diriger plus ou moins ouvertement le bazar. La réunion de Baud est un bon exemple de confiscation de la relation à la presse et de dissimulation sous le tapis des divergences au profit d’un bel unanimisme de façade. En toute bonne conscience et, j’en suis persuadé, le plus souvent en toute sincérité.

Sans faire de procès d’intention, nous sommes donc devant ce paradoxe : dans un système de partis, pour être efficace, il faut des moyens d’action politique. Pour avoir des moyens d’action politique, il faut avoir des élus. Pour avoir des élus, il faut avoir cultivé des alliances à géométrie variable avec le PS. Dans ces conditions, quel est l’avenir démocratique -vraiment démocratique, au sens où nous l’entendons- d’une assemblée quand la moitié de ses membres se lèche encore les doigts qu’ils trempaient hier encore dans le pot de confiture ?

Nous avons une nouvelle organisation à inventer. Pour qu’elle soit vraiment nouvelle,  il faut commencer par se méfier des recettes que veulent nous refiler tous les brocanteurs de solutions d’occase.

C’est sûr qu’on va réussir. Peut-être pas dans les délais que voudrait nous imposer la Ve République, mais c’est pas grave : on va le faire. La proportionnelle aux régionales, en tout cas, nous ouvre la fenêtre.

Jacques

GRÈVE GÉNÉRALE EN GRÈCE !

oxi

ΤΕΤΑΡΤΗ 15 ΙΟΥΛΙΟΥ 2015
ΓΕΝΙΚΗ ΑΠΕΡΓΙΑ ΣΤΗΝ ΕΛΛΑΔΑ!

Σας καλούμε σε όλη την Ευρώπη να κάνετε το ίδιο.

 

ΟΧΙ στη λιτότητα που δολοφονεί, στην Ελλάδα και αλλού.


Να μην ζήσουμε σαν δούλοι!

ΜΑΖΙ ΜΑΣ ΚΙΝΗΤΟΠΟΙΗΘΕΙΤΕ ΓΙΑ
ΠΑΝΕΥΡΩΠΑΙΚΗ ΓΕΝΙΚΗ ΑΠΕΡΓΙΑ!

 

 

MERCREDI 15 JUILLET 2015
GRÈVE GÉNÉRALE EN GRÈCE !

Nous vous appelons partout en Europe à faire de même.

OXI

NON à l’austérité qui assassine, en Grèce comme ailleurs.
Ne vivons plus comme des esclaves !

AVEC NOUS, MOBILISEZ-VOUS POUR LA
GRÈVE GÉNÉRALE EUROPÉENNE !

 

C’est maintenant que nous avons besoin de vous : grève, manifestations, rassemblements, concerts, débats… tout ce que vous pouvez. Vous avez été de plus en plus nombreux à nous soutenir, de jour en jour, en France et dans le monde entier. Mais ce mercredi 15 juillet, c’est vital pour nous et c’est crucial pour vous. La Grèce est votre passé, elle est aussi votre avenir. Il est temps de dire NON (OXI) tous ensemble à ces dirigeants européens tyranniques, pour la solidarité, la liberté et la dignité. GRÈCE GÉNÉRALE !

 

Déc 14

Manifestation régionale pour une Bretagne ouverte et solidaire

Contre les idées de l’extrême-droite !

Le 14 novembre dernier, au lendemain des attentats meurtriers de Paris, l’extrême-droite la plus radicale a manifesté à Pontivy contre l’accueil des réfugié.e.s.

Les slogans haineux ont vite dérivé de « Dehors les immigré.e.s » à « À mort les immigré.e.s ». Des personnes ont été passées à tabac, menacées et poursuivies jusque dans les commerces, pour avoir réagi par des slogans de solidarité ou simplement à cause de leur couleur de peau… Le cortège s’est déplacé jusqu’au Centre d’accueil des demandeurs d’asile. Que serait-il arrivé si celui-ci n’avait pas été vide ?

Le principal instigateur de ces exactions est le parti « Adsav », qui s’affirme nationaliste breton. Mais cet aspect « breton » n’est qu’une coloration de leur idéologie, dont le fondement est avant tout xénophobe.

Cette peur de l’étranger s’insinue bien au-delà de petits groupes radicaux , avec le développement du FN et une grande part du spectre politique qui en reprend les idées. Et les violences qui en découlent sont bien réelles, comme le montre par exemple l’incendie volontaire d’une salle de prière musulmane à Loudéac dans la nuit du 28 au 29 novembre.

Le samedi suivant les violences à Pontivy, 120 personnes se sont réunies au Palais des Congrès pour réfléchir à une réponse à de tels actes, afin qu’ils ne se reproduisent plus. Un soutien aux victimes s’est organisé et des questions ont été posées concernant l’attitude des autorités. Il a de plus été décidé qu’un événement festif et pacifique était la réponse la plus adaptée face au déferlement de la haine, pour rappeler que :

  • Les extrémistes religieux qui ont perpétré les attentats de Paris auront gagné s’ils sont la cause d’un repli sur soi identitaire. Ils perdront si nous montrons notre solidarité avec tous/toutes celles et ceux qui souffrent de cette violence aveugle, d’où qu’ils/elles viennent.
  • Si la peur nous plonge dans une spirale sécuritaire, il n’y aura plus de libertés à défendre contre les fascismes religieux ou identitaires.
  • La culture bretonne n’a rien à voir avec les fascistes. Les breton.ne.s ont été pour beaucoup des réfugié.e.s économiques en France, en Amérique ou ailleurs. Les artistes qui font vivre la culture bretonne l’enrichissent en la métissant.

Manifestation pour une Bretagne ouverte et solidaire

Pontivy – 19 décembre 14h – La Plaine (Square Lenglier)

Lien Permanent pour cet article : http://22.lepartidegauche.fr/?p=1724

Nov 14

A l’horreur, opposons la force de la République

Marche charlie

La France vient d’être de nouveau victime d’attaques terroristes abominables. Ce matin comme tout le pays nous sommes en deuil. Nous pensons à toutes les victimes de ces lâches et sommes solidaires de leurs proches. Nous saluons les forces de police et d’armée, les pompiers, les services de secours et de santé qui agissent depuis hier soir sans relâche et la solidarité très forte qui s’est spontanément manifestée.

Viendra le temps des analyses et des solutions à proposer. Ce jour, par respect pour les victimes et nos concitoyens, ce n’est pas le moment d’en dire plus.

Comme en janvier dernier, réaffirmons à ces misérables fascistes que la France ne leur fera le cadeau ni de céder à la peur ni de renier ses principes.

Ils s’attaquent à la République, opposons-leur la Liberté, l’Egalité et la Fraternité…

Eric Coquerel et Danielle Simonnet, coordinateurs politiques du Parti de Gauche

Lien Permanent pour cet article : http://22.lepartidegauche.fr/?p=1720

Nov 02

La Fabrique coopérative : samedi 7 novembre 2015

fdgBZH-Header

14h-20h à Rennes au Triangle

Le Front de gauche met en débat son projet pour les élections régionales.
Depuis l’appel de Baud en juillet, nous avons rencontré des citoyen(ne)s engagé(e)s et débattu avec eux des orientations qu’ils souhaitent porter. Le 7 novembre, nous voulons continuer à construire ensemble et vous invitons à participer à ce patient travail de co-élaboration. Partenaires plutôt que représentants, les élus du Front de gauche poursuivront cette démarche au-delà des élections.

6 ateliers, une assemblée :

14h-15h30
1. Pour décider ensemble, démocratie et égalité des droits tout de suite !
2. Pour travailler toutes et tous, et mieux, solidarité et coopération à tous les étages !
3. Pour s’émanciper, priorité à l’éducation, la formation et la culture !

15h45-18h30
1. Pour aménager les territoires de manière équilibrée, des services publics partout !
2. Pour relever les défis écologiques et sociaux, avec les paysans et les pêcheurs, changer de modèle !
3. La campagne électorale, vous la voulez comment ? Plan-plan ou pêchue ? Classique ou originale ?
Cet atelier est le vôtre, c’est la boite à idée pour des initiatives qui marqueront la campagne du FDG.

18h45
Prise de parole des candidat(e)s et des soutiens à la liste « Pour une Bretagne sociale et écologique : l’Humain d’abord ! »

Lien Permanent pour cet article : http://22.lepartidegauche.fr/?p=1709

Août 14

Baud: et après ?

baudCommuniqué d’Ensemble suite à la réunion de Baud

« Mais comment et qui organise, cela est resté trop flou ? »

Ce passage du texte d’Ensemble met bien en évidence le fait que ce sont les organisations politiques qui ont l’habitude et l’expérience des campagnes politiques, d’autant plus qu’elles jouissent d’une réglementation qui leur est favorable : droit électoral et procédures de financement n’ont pas de secret pour elles. De même, elles sont rompues aux processus de prises de décision, au prix, parfois, d’une petite manipulation d’assemblée par ci par là.

C’est ce déséquilibre des savoir-faire et des habiletés qui fait que, quand on mélange, dans une assemblée, de vieux routiers des partis avec des citoyens armés de leur bonne volonté, ce sont souvent les « pros » qui finissent par noyauter, puis diriger plus ou moins ouvertement le bazar. La réunion de Baud est un bon exemple de confiscation de la relation à la presse et de dissimulation sous le tapis des divergences au profit d’un bel unanimisme de façade. En toute bonne conscience et, j’en suis persuadé, le plus souvent en toute sincérité.

Sans faire de procès d’intention, nous sommes donc devant ce paradoxe : dans un système de partis, pour être efficace, il faut des moyens d’action politique. Pour avoir des moyens d’action politique, il faut avoir des élus. Pour avoir des élus, il faut avoir cultivé des alliances à géométrie variable avec le PS. Dans ces conditions, quel est l’avenir démocratique -vraiment démocratique, au sens où nous l’entendons- d’une assemblée quand la moitié de ses membres se lèche encore les doigts qu’ils trempaient hier encore dans le pot de confiture ?

Nous avons une nouvelle organisation à inventer. Pour qu’elle soit vraiment nouvelle,  il faut commencer par se méfier des recettes que veulent nous refiler tous les brocanteurs de solutions d’occase.

C’est sûr qu’on va réussir. Peut-être pas dans les délais que voudrait nous imposer la Ve République, mais c’est pas grave : on va le faire. La proportionnelle aux régionales, en tout cas, nous ouvre la fenêtre.

Jacques

Lien Permanent pour cet article : http://22.lepartidegauche.fr/?p=1698

Juil 13

GRÈVE GÉNÉRALE EN GRÈCE !

oxi

ΤΕΤΑΡΤΗ 15 ΙΟΥΛΙΟΥ 2015
ΓΕΝΙΚΗ ΑΠΕΡΓΙΑ ΣΤΗΝ ΕΛΛΑΔΑ!

Σας καλούμε σε όλη την Ευρώπη να κάνετε το ίδιο.

 

ΟΧΙ στη λιτότητα που δολοφονεί, στην Ελλάδα και αλλού.


Να μην ζήσουμε σαν δούλοι!

ΜΑΖΙ ΜΑΣ ΚΙΝΗΤΟΠΟΙΗΘΕΙΤΕ ΓΙΑ
ΠΑΝΕΥΡΩΠΑΙΚΗ ΓΕΝΙΚΗ ΑΠΕΡΓΙΑ!

 

 

MERCREDI 15 JUILLET 2015
GRÈVE GÉNÉRALE EN GRÈCE !

Nous vous appelons partout en Europe à faire de même.

OXI

NON à l’austérité qui assassine, en Grèce comme ailleurs.
Ne vivons plus comme des esclaves !

AVEC NOUS, MOBILISEZ-VOUS POUR LA
GRÈVE GÉNÉRALE EUROPÉENNE !

 

C’est maintenant que nous avons besoin de vous : grève, manifestations, rassemblements, concerts, débats… tout ce que vous pouvez. Vous avez été de plus en plus nombreux à nous soutenir, de jour en jour, en France et dans le monde entier. Mais ce mercredi 15 juillet, c’est vital pour nous et c’est crucial pour vous. La Grèce est votre passé, elle est aussi votre avenir. Il est temps de dire NON (OXI) tous ensemble à ces dirigeants européens tyranniques, pour la solidarité, la liberté et la dignité. GRÈCE GÉNÉRALE !

 

Lien Permanent pour cet article : http://22.lepartidegauche.fr/?p=1690

Juil 02

Elections Régionales : Le Parti de Gauche appelle à rejoindre le « rassemblement citoyen en Bretagne »

PG

Comment croire à nouveau que des élections régionales sont utiles si elles consistent à livrer le pays en
morceaux à celles et ceux, qui une fois élu-e-s, ne respectent pas leur parole, trichent et volent, cumulent
les mandats pour confisquer le pouvoir ?
Servir les 10% les plus riches plutôt que les autres, nous savons sous quelles étiquettes est menée la pire
politique économique et sociale depuis 70 ans, exUMP, PS, UDI….. Nous savons également que si ceuxlà
ne vont pas assez vite pour saigner les français, le FN se prépare à prendre la relève, plus violemment
et pour la même caste

.
Les élections municipales, européennes et départementales ont montré que les français avaient
parfaitement compris et refusaient les combinaisons politiciennes qui consistent à les ramener vers le
pire et vers les partis au pouvoir.
Seuls des citoyens et citoyennes impliqués et décideurs pourront mettre dehors ceux qui nous
gouvernent. Cela commence dès maintenant ! C’est pourquoi le Parti de Gauche soutient et appuie la
création d’assemblées rassemblant tous ceux qui souhaitent prendre en main leur avenir. Ces
rassemblements décideront démocratiquement, sans privilège d’appartenance à une organisation
politique, sur la base d’un individu une voix, de leur fonctionnement, de leur programme et de leurs
candidats. Une fois élus ceux-ci devront permettre et organiser l’investissement de la population dans
les prises de décisions et ne pas cumuler les mandats

.
Seule l’intervention des citoyens permettra d’avancer vers une société qui a besoin d’urgence d’un
virage vers l’humain et l’écologie.
Le Parti de Gauche ne présentera pas de candidat aux élections régionales seul ou par alliances entre
organisations mais appelle ses militants, ses sympathisants et tous les progressistes bretons à rejoindre
le Rassemblement Citoyen de Bretagne, à s’y investir, à y prendre toute leur place et à soutenir ses
candidats.

Lien Permanent pour cet article : http://22.lepartidegauche.fr/?p=1683

Juil 02

SOLIDAIRES du PEUPLE GREC

oxi3

NON à la dictature du FMI, de la BCE

OUI à la démocratie !

NON à l’austérité imposée par Bruxelles à l’Europe

Appel à manifester Jeudi à 17h30 à Saint-Brieuc en solidarité avec le peuple grec :

 » Les politiques d’austérité imposées au peuple grec par l’Union  Européenne et la finance ont plongé le peuple grec dans la misère.

L’Europe de la finance et le FMI veulent faire plier la Grèce pour pouvoir imposer l’austérité à tous les peuples d’Europe

Oui à la démocratie ! Non à la dictature de la Finance 

Le combat du peuple grec est le nôtre ! « 

Signataires  :

 l’Union Dep. CGT,  la FSU 22,  Solidaires 22,  Attac 22,  

le Front de Gauche ( PCF22, Ensemble22 et Parti de Gauche22 ) ,  le NPA , et des citoyens briochins 

Rendez-vous  Jeudi 2 juillet à 17H30 au rond point d’AGHIA-PARASKEVI, Ville grecque située dans la banlieue d’Athènes.et Jumelée avec Saint-Brieuc  ( ce rond-point est au bas du Bd Sévigné au croisement avec le viaduc de Toupain )

 

Lien Permanent pour cet article : http://22.lepartidegauche.fr/?p=1669

Jan 22

Collectif Le Peuple des Dunes en Trégor

bandeauDepuis quelques jours, des informations concordantes laissent à penser que le ministre E. Macron va délivrer le titre minier dans le premier trimestre 2015. Nous n’avons pas fait tout cet important travail avec vous depuis 4 ans pour nous laisser faire, c’est maintenant ou jamais. Nous avons besoin de votre aide pour réussir cette manifestation et montrer notre détermination intacte au ministère.

Nous organisons une grande manifestation à Lannion, le 24 JANVIER 2015 à 10 Heures, parking de la poste

Avant que le ministre ne délivre cette autorisation nous devons réagir : C’est maintenant ou jamais qu’il faut manifester, après la décision favorable du ministre, il sera trop tard.

Nous devons de réussir cette manifestation pour tenter de faire infléchir la position du ministre et sur laquelle les élus pourront s’appuyer lors la rencontre prévue avec M. Macron en janvier 2015.

Je vous remercie de diffuser largement cette information à toutes vos connaissances, réseaux sociaux….Seule une très forte mobilisation pourra faire reculer le ministre. En mai 2012, nous étions 4 000 personnes à manifester : dépassons largement cet objectif.

A Sivens, Roybon, Notre Dame des Landes, les politiques déclarent que ces projets se feront puisque les élus locaux le veulent : ici, tous les élus et parlementaires locaux sont contre et on ferait quand même ! où est la cohérence ? Ce serait un déni de démocratie de la part ministre d’accepter un tel projet dangereux à plus d’un titre.

Rendez-vous le 24 janvier 2015 à Lannion avec vos banderoles, pancartes, sifflets…..

Au nom du collectif, je vous présente ainsi qu’à tous ceux qui vous sont proches mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année et je formule un vœu : que ce projet absurde soit rejeté par le ministère de l’Economie.

A bientôt

Alain Bidal

Président du Collectif Le Peuple des Dunes en Trégor

Maison des associations 22560 Trébeurden

 

http://peupledesdunesentregor.com

Lien Permanent pour cet article : http://22.lepartidegauche.fr/?p=1658

Jan 08

Nous sommes tous Charlie

07844089-photo-je-suis-charlie

Lien Permanent pour cet article : http://22.lepartidegauche.fr/?p=1653

Nov 15

VOTATION CITOYENNE

urneviergeBILAN DE L’ACTION « VOTATION CITOYENNE des 8-9-10 et 11 novembre 2014»
Pour le cercle de LANNION

Quatre urnes avaient été disposées pour cette action :
Une à Pleumeur Bodou, place du marché, le samedi 8 de 10 heures à midi
Une à Lannion, Place du Général Leclerc, le samedi 8 de midi à 17 heures
Une à Lannion, Centre commercial de Kerhuel, le dimanche de 10 heures à midi
Une à Trévou Tréguignec, chez Monique qui exposait dans le cadre de l’action « Insolite Monde d’Artistes »

Suite à l’article de presse, nous avons été contactés le mercredi par les Renseignements Généraux.

La presse a répondu présent à notre invitation samedi après midi à Lannion (Ouest France) un article est paru. Il semble très satisfaisant, il est demandé à chacun de bien vouloir me le communiquer pour retour auprès des militants et des votants.

Certains votants ont laissé leur adresse courriel. Ils ont souhaité être informés des résultats, il est envisager de les inviter à signer pour la 6ème République.
Globalement, l’accueil a été bon, voire enthousiaste à part quelques oppositions traditionnelles.
Beaucoup moins de méfiance, et souvent une adhésion spontanée à nos propos.
Samedi matin nous avons eu la visite de deux gendarmes de PERROS-GUIREC qui sont restés plus d’un quart d’heure à se renseigner et surtout à nous faire de l’ombre malgré une pluie battante.
Plus sérieusement bon nombre de personnes se sont déplacées également suite à l’article de presse.
• Quelques commentaires positifs :
Révocation pour tous les élus et à tous les niveaux
D’accord avec vous
On vous soutient à fonds
Dans les votants nous avons pu identifier des personnes de diverses sensibilités (PS / PC / EELV et CFDT)
• Quelques commentaires négatifs :
Révoquer : c’est engager souvent des élections ou votations
De toute façon, ça ne changera rien
Ca fait double emploi avec l’action « je signe pour la 6ème République »

Il nous a été demandé :
De transmettre la suite de cette votation et les résultats.
Également, suite à des discussions plus approfondies des infos sur le Grand Marché Transatlantique.
Penvénan, le 13/11/14

Lien Permanent pour cet article : http://22.lepartidegauche.fr/?p=1647

Articles plus anciens «